samedi 13 juillet 2019

Mises en boîtes (atelier du 4 juillet)

Jour de calicule, personne ne s'arrête à notre table recouverte de boîtes.










Sauf un qui s'assoit et dépose sur la table entre les boîtes non pas des objets, mais des mots, des mots, des mots, comme des matières en trop. Une accumulation recouvre la table de matière invisible et débordante. Où il est aussi question de la condition de la femme, ici en Europe et en Afghanistan.






Aucun commentaire:

Publier un commentaire