jeudi 18 juillet 2019

Les dernières histoires (atelier du 16 juillet)




Chacun choisit un objet.

Ensuite, à tour de rôle, on va le mettre en place pour composer une ligne d'objets sur la table. Ce sont neuf objets qui composent la ligne de récit que l'on peut lire de gauche à droite (on y voit alors de manière évidente un trajet de la ville à la campagne) ou de droite à gauche (et là, de la campagne à la ville).



Voici une histoire qui part de la ville...


La voiture m'a amené à l'aéroport où je prends un avion. Hélas, l'avion, très vite, a un accident : il heurte une montagne et s'écrase au cœur de la jungle. Je décide de continuer à pied et je chante pour me donner du courage. Tout d'un coup, un cheval surgit. J'arrive à monter dessus. Il galope à toute allure, et on arrive  dans un endroit de la jungle où je vois plein d'animaux, qui font un bruit infernal : il y a même un canard et une vache !



Et une de la campagne...


Il faut prendre des forces : je trais une vache pour boire son lait, puis je tue une oie et la dévore. D'abord, je marche longtemps, c'est très fatiguant et je décide de dormir un peu quand j'arrive à l'ombre sous un bosquet d'arbres. Je trouve ensuite un cheval, qui m'emporte jusqu'à une haute montagne. Là, le cheval prend peur, il refuse d'avancer, je mets pied à terre et il s'enfuit. Je continue à pied, j'ai de bonnes chaussures, qui tiennent bien mes pieds. J'arrive dans une ville, on entend à la radio une chanson indienne que j'aime beaucoup et que je chante souvent avec mes copains. Je trouve une auto qui me conduit à l'aéroport, j'arrive à prendre un avion et là... c'est parti, on décolle ! et on s'en va, loin !












Aucun commentaire:

Publier un commentaire