samedi 13 juillet 2019

Aujourd'hui (atelier du 9 juillet)


Récits des menues aventures qui nous sont arrivées aujourd'hui.


Les quelques objets qu'on a posés sur la table font des traversées impromptues, un manipulateur s'installant en duo avec l'autre, et racontent leurs histoires qui n'ont pas grand chose à voir avec les récits un peu banals qu'on a partagés juste avant...




Le bateau va s'amarrer aux palmiers de l'île, une grenouille vient le regarder, une créature débarque et s'installe dedans, elle le remet en mer, essuie une tempête puis parvient à regagner l'île. Elle se sèche au soleil.



















Un bus fait sa tournée, aller, retour, klaxonnant, prenant des passagers, en déposant d'autres... et finit par un numéro de fildefériste qui le mène jusqu'aux nuages.












Les feuilles mortes se font balayer et mettre en tas. Le vent qui souffle les disperse sans jamais parvenir à rompre la patience du balayeur têtu. Des petits morceaux de journal froissés en minuscules boules prennent le relais des feuilles imaginaires. De feuilles, ils deviennent poissons pêchés délicatement et mis dans la barque, que l'on hisse ensuite sur la berge. De poissons, ils deviennent oiseaux perchés haut dans les arbres, batifolant dans la canopée, chantant, sifflant, croassant, voletant, avec autour d'eux les 4 manipulateurs avec chacun leurs deux mains en action.

  
 



A la salle de sports, je m'entraîne tous les matins et tous les soirs avec des machines : course à pied, haltères, rameurs...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire